Épisode 2



Dans ce premier témoignage, aux côtés de Sophie Barbero, nous découvrons Aline Barbero. Elle participe au calendrier non en qualité de modèle mais, de la conception à la réalisation, co-porte, colporte cette aventure coopérative et solidaire. Elle est le fil rouge du synopsis utopiste prenant  corps d’entre ses mains de plasticienne. Son aventure dans le domaine des arts plastiques et des métiers touchant à l’humain ont nourrit sa sensibilité et sa détermination quant aux projets artistiques. Son choix, aujourd’hui, c’est de permettre voire d’accompagner l’émergence de projets « sauvages » autant d’expressions vrais et authentiques mais détonantes dans un monde d’intérêt. Elle récoltera, sur des terres reconquises, les fruits de l’expression. S’approprier l’art hors de son marché. Un pari ! Les premiers contacts sont pris avec Marianne et Hélène.
José PALAZON.